Les Outils Que Vous Devez Avoir Pour Entretenir Vos Cheveux Crépus

Ce n’est jamais évident lorsqu’on débute avec les cheveux naturels crépus ou bouclés, de savoir ce qu’il nous faut au juste. Si vous êtes dans ce cas ne vous sentez pas seule, je suis aussi passée par là 7 ans plus tôt. Le problème devient urgent lorsqu’on constate qu’on a acheté tellement de choses qu’on se sait même plus ce qui est réellement utile.

Mon expérience de retour aux cheveux crépus

Quand j’ai débuté en 2010, je voulais toujours avoir le dernier outil en vogue qui promettait monts et merveilles pour les cheveux. J’ai dépensé trop d’argent avant de me rendre compte, 3 ans plus tard, qu’en réalité je n’avais pas besoin d’autant pour entretenir mes cheveux.  L’ironie de l’histoire c’est que lorsque je me suis rendue compte que j’en faisais trop, au lieu de trouver le juste équilibre pour mon matériel, je suis carrément passée à l’autre extrême où je n’achetais plus rien et je distribuais le matériel que j’avais. La bonne nouvelle est que tout ça a tout de même contribué à mon processus vers la maturité capillaire. On apprend de ses erreurs, ne dit-on pas ?

Aujourd’hui je suis plus avisée, et je peux dire avec mon expérience ce dont vous avez réellement besoin pour prendre soin de vos cheveux. 

Pour mieux structurer ces outils, je vais les présenter en fonction de leur ordre d’arrivée dans la routine capillaire. A savoir : le prepoo, le shampoing, le masque, l’hydratation et la coiffure.

Etape 1: Le prepoo 

Le prepoo est l’étape avant votre shampoing. Il va nourrir votre fibre capillaire et préparer vos cheveux contre les effets agressifs du shampoing. En général le prepoo consiste à se faire un bain d’huile, mais pouvez aussi choisir de faire un masque capillaire à la place.

Outil 1

Si vous optez pour le bain d’huile, vous pouvez y aller directement avec les doigts et hop sur la tête. Si toutefois vous aimez avoir du style pendant vos soins, vous avez 2 possibilités :

  • Soit vous prenez un tube avec embout applicateur
  • Soit vous prenez ce pinceau applicateur pour appliquer le produit

Ces outils ont aussi l’avantage de vous faire gaspiller moins de produit.  

 Outil 2

Autre matériel utile pour le prepoo, mais aussi pour toutes les autres étapes, ce sont les pinces et les élastiques. Ils vont vous permettre de séparer vos cheveux en portion pendant le soin, ce qui va vous aider à mieux les manipuler.

         

Pour les élastiques, il faut surtout choisir ceux qui n’ont pas de barre métallique. Car c’est un piège à cheveu. Vous avez aussi les élastiques en silicone qui sont très pratiques.

Outil 3

Il faut un outil qui va activer la chaleur et aider le prepoo à mieux pénétrer dans vos cheveux.

Les options moins chères, mais plus lentes et un peu moins efficaces sont la charlotte en plastique, le papier aluminium, le film alimentaire et le sac plastique. Il vous suffit de poser l’un ou l’autre sur vos cheveux et d’attendre environ 1h. Parmi eux j’ai une préférence pour le papier aluminium, le film alimentaire parce qu’ils gardent mieux la chaleur.

Les options un peu coûteuses, mais qui vous permettront de tirer le maximum d’efficacité de vos soins sont le bonnet chauffant et le casque vapeur. Ils ont en plus l’avantage de vous faire gagner du temps car en 20 minutes, le soin a pénétré au cœur de votre fibre capillaire.

Etape 2: Le shampoing

Si vous utilisez un shampoing qui n’est pas naturel, je vous conseille de le diluer à l’eau avant de l’utiliser (1 part de shampoing pour 4 parts d’eau). Ceci permettra non seulement d’utiliser une faible quantité de shampoing, mais aussi ça le rendra moins agressif pour vos cheveux.

Vous pourrez utiliser votre flacon avec embout applicateur pour faire votre mélange shampoing + eau. Vous pouvez aussi vider un ancien pot de produit et l’utiliser.

 

Etape 3: Le séchage

Si vous ne faites pas de masque après votre shampoing, vous passez directement à la phase de séchage.

Outil 1

Il n’est surtout pas question de faire sécher vos cheveux avec une serviette classique. C’est le meilleur moyen pour créer des frisotis et voler l’hydratation que votre soin vous a apporté.

Privilégiez les serviettes microfibres.

Je ne m’étais pas rendue compte du degré d’importance de cette astuce jusqu’au moment où je l’ai testée. Elle fera toute la différence, vos cheveux seront beaucoup plus doux après le soin que si vous utilisez une serviette classique.

Une option pas chère mais moins stylée c’est le t-shirt en coton. Oui oui, ça fait l’affaire.

La matière cotonneuse ou microfibre va absorber tout en douceur le surplus d’eau contenu dans vos cheveux, mais sans accrocher à vos cheveux pour soulever leurs écailles. Contrairement à la serviette qui soulèvera vos écailles, ce qui vous donnera plus de frisotis et fera s’échapper une partie votre hydratation.

Outil 2

Ensuite vient le moment de sécher vos cheveux. Personnellement je préfère sécher mes cheveux à l’air libre, ce que je vous recommande d’ailleurs, car utiliser assez souvent la chaleur sur vos cheveux va abîmer vos cheveux.

Toutefois, si vous avez peu de patiente ou si vous devez urgemment vous coiffer pour sortir, vous pouvez utiliser un sèche-cheveux. Mais très important : optez pour un sèche-cheveux qui vous permet de régler la température sur air froid.

Etape 4: Le masque

Vous aurez besoin des mêmes éléments que le prepoo, à savoir casque vapeur, pinceau applicateur, sinon vos doigts.

 

Etape 5: Le démêlage

La chose que redoutent le plus les personnes aux cheveux afro c’est l’instant du démêlage. Je ne compte plus le nombre de femmes qui m’ont dit :

« c’est bien beaux les cheveux naturels, mais comment tu peignes ça, ce n’est pas dur ? »

Et quand je leur demande comment elles procèdent pour se démêler les cheveux, j’apprends qu’elles le font sur cheveux secs…

S’il y a une seule chose à retenir, c’est bien qu’il ne faut jamais commettre l’erreur de démêler ses cheveux lorsqu’ils sont secs. Vous causerez à coup sûr un suicide capillaire.

La deuxième erreur c’est qu’elles utilisent des peignes à dents trop serrés pour (disent-elles) bien démêler les cheveux…

 Vous l’avez compris, pour le démêlage il faut non seulement le faire sur cheveux mouillés, mais il faut utiliser les peignes à dent larges ou les brosses adaptées.

Vous avez en exemple le peigne afro qui est un grand classique adapté à nos cheveux

 

L’un de mes préférées est la brosse tangle teazer, depuis que je l’ai adoptée en 2013, je ne m’en suis plus séparée. Cette brosse vous fera des cheveux ultra bien démêlés et surtout ça vous évitera d’avoir beaucoup de casse lors du démêlage. Les picots de la brosse (comprenez par-là ses dents) sont très doux, ils ont l’avantage de se plier dès qu’il rencontrent un obstacle tel qu’un nœud dans les cheveux, ce qui vous oblige à vous arrêter pour enlever l’obstacle avant de continuer.

 

Etape 6: Le coiffage 

Après les soins, il faut bien hydrater et coiffer vos cheveux.

Outil 1

La phase d’hydratation:

L’ outil que doit posséder toute nappy c’est le vaporisateur (ou vapo dans le langage des naturalistas). Il est pratique, peu cher et vous rendra énormément service. C’est ce qui vous permettra d’hydrater vos cheveux, de les humidifier pour les démêler sans douleur et sans casse.

Vous en avez pour toutes les tailles et toutes les couleurs. Vous les trouverez en magasins de grande surface, dans les magasins de bricolage, etc.

Celui-ci mon modèle preferé actuel

Personnellement je préfère les petits vapo car ça me permet de faire de petites quantités de produits que je renouvèle au bout de 10 jours. Je le conserve généralement au frigo s’il n’y a pas de conservateur dans mon vapo.

Outil 2

La phase de coiffure:

Ici ça dépend du style de coiffure que vous voulez adopter, mais en général il vous faudra :

  • Des épingles plates de diverses tailles pour fixer vos coiffures

  • Les grands élastiques : ça sera vos alliés pour faire des afro puff et afro tirés. Privilégiez à nouveaux ceux qui n’ont pas de barre métallique car ça va accrocher vos cheveux et les arracher. Voici quelques modèles pratiques (courts, moyens, longs).

Vous pouvez utiliser un pied de collant à la place, c’est une astuce qui marche bien. De plus ça vous permet d’ajuster facilement la hauteur de vos chignons. Voir dans cette vidéo comment utiliser un pied de collant pour réaliser son afro puff.

 

Etape 7: Le dodo 

Vous le savez probablement déjà, avant de se coucher il vaut mieux protéger ses cheveux avec un foulard en satin ou un bonnet de nuit en satin. Ceci évitera que le coton de vos draps ne vole l’hydratation de vos cheveux, et ça évitera aussi les frictions avec les fibres de l’oreiller en coton.

Si vous n’aimez pas avoir les cheveux attachés, optez pour un oreiller en satin ou en soie.

Voilà les filles, avec tout ce matériel, vous n’avez plus d’excuse, vous devez avoir les cheveux de vos rêves 😉

Dites-moi en commentaires lequel de ces outils aimez-vous le plus dans votre routine.

Kiss & Love
Ritini

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Comments

comments

Laisser un commentaire